Pourquoi on lit ?

Il y a peu de temps, je me suis demandé pourquoi j’écrivais. Pourquoi écrit-on? Pourquoi lit-on? Je crois que les deux questions sont très intimement liées, car, dans un cas comme dans l’autre, il y a de nombreux bienfaits.

 

La première réponse que j’ai reçue de mon esprit indomptable est la suivante : « Si t’écris, c’est parce que ça fait partie de toi. Sans ça, tu meurs. » Et c’est vrai, sans l’écriture, je me dessécherais jusqu’à devenir l’une de ces momies franchement flippantes qu’on voit dans les films d’horreur (pas Tom Cruise, l’autre). Ou alors j’exploserais sous la pression constante des milliers d’histoires qui me trottent dans la tête (là, je vous passe les images, parce que c’est trop dégueu).

Eh bien, vous savez quoi? Je crois que c’est la même chose pour les lecteurs. Lire, c’est voyager. S’évader. Aider un flic à arrêter un tueur en série. Affronter quelque démons bien flippants. Séduire le beau Kevin qui, en passant, n’est pas aussi exceptionnel qu’on le pensait (en fait, c’est Roger qui est hot, mais ça, on ne le réalisera qu’à la fin). Bref, lire, c’est sortir de soi-même l’espace de quelques pages pour vivre des émotions souvent absentes de notre quotidien. On rit. On vibre. On pleure. Et ça fait du bien.

 

(En ces temps de confinement, c’est encore plus vrai!)

 

Oui, les livres sont nos meilleurs amis. Parce qu’en plus de nous faire rêver, ils aident notre cerveau. En effet, grâce à l’imagerie médicale, des médecins ont pu étudier ce qui se passe dans notre tête quand nos yeux parcourent toutes ces lignes aux mots magiques.

 

C’est bon pour la santé!

 

Michel Cymes, médecin et chirurgien français (surtout connu pour ses émissions à la télévision française), explique ainsi que « pendant une séance de lecture, le nombre de connexions neuronales augmente dans deux régions du cerveau. Quand on lit, cela demande un minimum d’attention et de concentration. Le cerveau intensifie donc son activité (c’est mécanique). La lecture est un excellent moyen de le maintenir en alerte. D’autant que ses effets s’inscrivent dans la durée. » (Je vous invite à lire l’article complet en cliquant sur le lien suivant : https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-nous-alerte-sur-les-bienfaits-de-la-lecture-sur-notre-cerveau-7793864629.)

 

Certaines études rapportent même que les grands lecteurs seraient moins susceptibles que les autres de développer la maladie d’Alzheimer...

 

Et c’est bon pour le moral (c’est bon, bon...)

 

Une étude menée par l’Université du Sussex en 2009 révèle que lorsque nous lisons, notre esprit est obligé de se concentrer sur ce qui est écrit. Ça aurait comme conséquence de réduire le stress et l’anxiété.

 

Et pour cause, pendant notre lecture, on oublie qu’on s’est engueulé avec son patron la veille ou qu’il faudra déboucher cette foutue toilette dans deux heures. On oublie ses soucis (passé ou futur). Le neuropsychologue David Lewis estime d’ailleurs que la lecture permet de réduire le stress de 68 %, ce qui est mieux que la musique (61 %) ou une tasse de thé (54 %).

 

Bon, moi je dis qu’on va tout de suite lire un livre avec une musique douce et une tasse de thé. Hop!

 

Finalement, lire avant de s’endormir aide Morphée à trouver le chemin de notre chambre. Quand on prend l’habitude de lire quelques pages (d’un livre avec du papier, pas sur une tablette!) avant de se coucher, on se crée un petit rituel rien qu’à soi et on indique à notre cerveau que c’est le temps de tirer le rideau sur la journée qui vient de passer. Et notre cerveau, c’est certain, il n’attend que ça!

 

Allez, faites-vous du bien. Courez jusqu’à votre bibliothèque et sortez-y l’une de ces pépites que vous n’avez pas pu vous empêcher d’acheter à la librairie (quand vous pouviez encore aller dehors) et qui dorment sur une étagère depuis des semaines, voire des mois (ah! les mystères de la vie...).

 Magali Laurent - Auteure

Magali Laurent, auteure

www.magalilaurent.com

https://www.youtube.com/channel/UCE5jCY9q-DteMMF16Q27hzA

https://www.facebook.com/Magali-Laurent-auteure-428643493887198/

 

Language
French
Open drop down