Vie en bateau

Un mode de vie sain et écologique peut se traduire et être utiliser sous diverse forme.
 
Connaissez-vous le mode de mode de vie sur un voilier. Et tout ce que cela implique ? Une de mes amies se prépare à cette grande aventure depuis 2 ans au moins. Elle part faire le tour du monde pendant 4 ans avec son conjoint et ses deux enfants de moins de 10 ans. Elle s’est départie de ton ses biens matériels et immobiliers non utiles pour le voyage. Voici un descriptif rapide de son nouvel habitat et de sa future routine de vie.
 
L'habitat
Un voilier à tout ce qu’il faut pour abriter des personnes. Le nombre dépend seulement de la taille du bateau. Dans leur situation on parle d’un bateau d’environ 40 pieds de long.
Le voilier contient 3 chambres, une salle de bain et le carré de vie. Dans ce petit espace on y trouve le nécessaire à nos utilitaires traditionnels.
Cuisine complète comportant : frigo, évier, four incluant surface de cuisson.
L’espace commun (le carré) comprend : banquettes avec table fixe ou amovible, table à carte avec rangement (espace pour lecture des cartes de navigation).
Il est impressionnant de voir que le rangement ne manque pas. Des armoires, que l’on nomme équipet, des rangements ouverts, le dessous des banquettes et l’entre plancher.
 
Dans chacune des chambres, les dessous de lit renferment les réservoirs d’eau, d’essence ou d’équipement électrique, sans oublier les conduits de toutes sortes et bien-sûr encore du rangement.
Maintenant que l’espace intérieur n’est plus inconnu…
Sachez qu’il faut maintenant l’utiliser intelligemment, ne pas le surcharger pour une question de poids. Même chose pour la consommation de nourriture, d’eau et des déchets. Car lorsque la terre est à plus de 20 jours de navigation il faut prévoir chaque usage.
 
La vie à bord
Le rythme de vie change également sur un bateau. Tout se déroule plus lentement, moins de pression, moins de technologie et plus de temps en famille.
 
Leur voilier va les rendre auto-suffisants en électricité. Ils seront munis de panneaux solaires et d’une éolienne.
 
Lorsque la tâche d’épicerie est effectuée, tout le papier doit être retirer des cannages, les cartons doivent être libéré de leur contenu. Car l’infestation d’insectes devient rapidement un problème.
Alors lorsque c’est possible l’achat en vrac devient une solution fantastique.
L’eau sera un bien précieux. Ils devront faire attention de ne pas gaspillé l’eau des réservoirs, ils peuvent paraître gros, mais ils se vident rapidement.
 
Certains bateaux ont la chance d’avoir un appareil afin de convertir l’eau de mer en eau potable à l’aide d’un procédé d’osmose inversée.
 
Choses intéressantes à savoir sur un bateau : Il est possible d’avoir une toilette à compost Nature’s Head, à lire sur le sujet 😉
 
Pour ce qui est de la gestion des déchets, voici un article intéressant : https://oceans.taraexpeditions.org/wp-content/uploads/2014/07/ficheressourcegestiondechetsabordtara.pdf
 
Vous souhaitez en savoir plus ?
En octobre, un article vous sera présenté de la part d’une famille qui quitte le Québec en juillet prochain pour un voyage de 4 ans autour du monde en voilier.
Language
French
Open drop down